Que faire en cas de problème ?

Un service ne veut plus démarrer ? Votre site web n’est plus accessible ? Voici quelques astuces :

Service

Un service ne démarre plus : vous pouvez démarrer ce service manuellement et voir les messages d’erreurs qu’il retourne. Par exemple, avec httpd, vous pouvez saisir cette commande pour avoir plus d’informations : rcctl -d start httpd.

Manuels

Vérifiez le manuel de programme problématique avec man.

Aller voir aussi dans le dossier /usr/local/share/doc/pkg-readmes s’il y a des précisions sur le programme posant problème.

Installation de port

Si c’est un paquet qui ne veut pas correctement s’installer, utilisez la commande pkg_check qui va nettoyer votre installation.

Les journaux

Consultez les journaux du système avec la commande tail :

# tail -f /var/log/messages /var/log/daemon

Pour un site web :

# tail -f /var/www/logs/*

Pour un problème d’identification :

# tail -f /var/log/authlog

Lancez la commande dmesg qui peut vous donner une information sur un périphérique.

Voir aussi la page sur les (logs](logs.html).

Parefeu

Si c’est le pare-feu qui pose problème, vous pouvez analyser le trafic avec tcpdump : tcpdump -n -e -ttt -i pflog0.

Système de fichier corrompu ou redémarrages intempestifs

Vous pouvez essayer de démarrer sur un noyau chargé en mémoire (ramdisk) : le bsd.rd, ceci afin de réinstaller les sets en choisissant U: Upgrade ou bien en accédant au système de fichier corrompu pour le réparer.

Pour cela, juste avant le démarrage, entrez bsd.rd à l’invite suivante :

boot>

Sinon, préparez une clé USB à partir d’une image minirootXX.fs et démarrez sur cette clé.

Ensuite, choisissez d’accéder au Shell en sélectionnant S. Vous pouvez alors changer le mappage du clavier en français avec la commande kbd fr.

Pour accéder à votre disque, vérifiez qu’il est bien identifié avec la commande dmesg. Dans l’exemple, on considérera que ce disque est sd1.

Ensuite, assurez-vous que le préiphérique est prêt à être utilisé avec

cd /dev && sh MAKEDEV sd1

Ensuite, vous pourrez vérifier le système de fichier avec la commande fsck :

fsck -y sd1a
fsck -y sd1d

Faîtes-le pour chaque morceau (slice ou “partition”) dans le disque. Pour toutes les retrouver, entrez disklabel sd1

Demander de l’aide

Vous pouvez :