Quel matériel utiliser ?

Vous n'avez pas besoin d'une puissance phénoménale pour vous auto-héberger. Souvent, une machine récupérée car trop peu puissante pour une utilisation bureautique sera amplement suffisante.

Si vous souhaitez investir dans du nouveau matériel, je vous conseille de vérifier la compatibilité avec OpenBSD. Ça évite une mauvaise surprise et un coup de pas-de-chance 😉. Pour cela, le plus simple reste de demander aux utilisateurs d'OpenBSD, par exemple à la communauté francophone. 😁

La liste du matériel supporté, classé par architecture, est disponible sur la FAQ officielle (en) et la FAQ inofficielle (fr).

Mon petit coup de cœur ? Les architectures arm car très peu gourmandes en énergie. Je recommande aussi la carte APU2 (apu2d0), économe, peu chère et fiable. C'est sur ce matériel que cette documentation est hébergée. 😊

Un vieil ordinateur, ça suffit ?

Je dispose d'un vieil ordinateur. Je pense que l’alimentation n’est pas adaptée pour le laisser allumé 24 h/24, 7 j/7, non ?

Pour la consommation, regardez ce qui est écrit sur l'alimentation. La puissance en watt donnera une idée de la consommation engendrée. En général, une puissance de 1W, c'est environ 1 €/an d'électricité.

Un vieil ordinateur est une très bonne idée pour commencer 😊

Quid d'OpenBSD sur Raspberry Pi ?

Est-ce qu'OpenBSD peut fonctionner sur le raspberry pi ?

Oui, à partir de la version 3 du raspberry pi en choisissant l'architecture arm64. Cela reste très jeune et difficile à utiliser pour l'instant malgré le travail en cours. Vous pourrez préférer une autre carte ARM si ça vous semble trop complexe.


Page suivante →