Rendez-vous sur Arrakiss
Le 08/10/2019 à 15:14 dans /Logiciel-libre/OpenBSD/

cwm – Un gestionnaire de fenêtres efficace

calm window manager ou cwm est un gestionnaire de fenêtres inclus par défaut à OpenBSD.
Il me semble qu'il s'agit là d'une belle réussite très bien pensée. L'équilibre entre fonctionnalités, ergonomie et part de configuration laissée à l'utilisateur est trouvé. Pour ma part, ça m'aide à être efficace et plus concentré.

apercu de cwm

Par contre, on ne va pas se mentir, quand on vient de gnome, ça peut être déroutant au début. Cela dit, si ça vous tente, je vous propose de faire un petit tour de ce gestionnaire de fenêtre (disponible aussi sur les distributions GNU/Linux) pour découvrir sa façon d'être. On tentera d'utiliser autant que possible les composants livrés avec OpenBSD par défaut.

Découverte et configuration

Sous OpenBSD, pour lancer une session cwm, je n'ai qu'à mettre dans le fichier ~/.xsession la ligne suivante :

cwm

Une fois la session démarrée, vous avez devant vous un écran tout gris. Beurk. C'est normal cela dit, puisque ce n'est pas au gestionnaire de fenêtres de gérer le fond d'écran. On va y remédier, ne vous en faîtes pas.

Tout d'abord, on va ouvrir un terminal. Pour ça, deux choix s'offrent à vous :

Pour déplacer la fenêtre, un glisser-déposer avec la souris tout en appuyant sur Alt fera votre bonheur.
Pour redimensionner la fenêtre, là aussi plusieurs possibilités :

Pour fermer une fenêtre, appuyez sur Ctrl-Alt-x.

Pour changer de fenêtre, vous avez toujours Alt-Tab, ou bien vous cliquez sur le bureau pour avoir un menu de sélection de fenêtre. On ne s'encombre pas avec une barre d'état, on reste concentré sur son travail :) Vous pouvez aussi appuyer sur Ctrl-/ puis taper le nom de la fenêtre. Si vous ne vous souvenez plus de son nom, appuyez sur Ctrl-a.

Encore plus fort : vous pouvez donner un label à une fenêtre pour la retrouver plus facilement ensuite avec le raccourci C-M-n.

Ça semble faire beaucoup de raccourcis, mais ils ont tous une certaine logique et on s'y retrouve vite. Si vous n'aimez pas les raccourcis clavier, sachez que :

Dans la suite, j'écrirai “C” pour “Ctrl”, “M” pour “Alt”, “S” pour “Shift” et “4” pour la touche “Super” ou “Windows” qui ne sert à rien habituellement. Ces lettres sont celles utilisées dans la configuration.

Une des particularités de cwm est de permettre de :

Prenons un exemple. Vous voulez mettre une fenêtre dans le groupe 5 : on sélectionne le groupe 5 avec C-M-5, puis on focus la fenêtre si ce n'est pas déjà fait, et enfin on fait C-M-g : le contour de la fenêtre change de couleur. Si on rappuis sur C-M-g, alors la couleur change encore car la fenêtre a été retirée du groupe.

À retenir :

À partir de ce moment-là, vous voudrez certainement éditer le fichier de configuration ~/.cwmrc afin d'y régler 2-3 choses.
Si vous souhaitez savoir ce que vous pouvez configurer, les pages “man cwm” et “man cwmrc” vous en diront plus.

Via ce lien, vous trouverez mon fichier de configuration si vous voulez regarder des idées. Rien de très étonnant dans ce que j'ai mis hein.
J'attire juste votre attention sur les éléments de configuration suivants :

sticky

Avec cette option, les fenêtres ouvertes appartiennent au même groupe que celui de la fenêtre actuellement sélectionnée.

sticky yes

Menu clic-droit

command " FENÊTRES" ""
command "   =  grp " "dgroupwin"
command "   -  min " "xdotool selectwindow windowminimize"
command "   +  max " "xdotool selectwindow windowsize 100% 100% windowmove 0 0"
command "   x  kill " "xdotool selectwindow windowkill"
command " RACCOURCIS" ""
command "   ▸ web " web 
command "   ▸ fm " pcmanfm
command "   ▸ office " libreoffice
command "   ▸ term " xterm
command "   ▸ clk " "xclock -digital -strftime '%H:%M  -- %d/%m/%Y' -geometry +0+0"
command " SESSION" ""
command "   . lock " 'xlock -mode space'
command "   . zzz " zzz
command "   . reboot " "doas /sbin/reboot"
command "   . off " "doas /sbin/shutdown -hp now"

Avec Alt-espace, je passe d'un groupe à l'autre rapidement

bind-key M-space group-cycle

Tiling rapide

Pour un arrangement rapide en mode “tiling” des fenêtres (redimensionnées pour occuper tout l'écran les unes à côté des autres), j'utilise Alt-t ou Alt-Shift-t pour un arrangement horizontal ou vertical.

bind-key M-t window-htile
bind-key MS-t window-vtile

à la dwm

Puisque je parle de dwm, j'utilise les mêmes raccourcis pour passer d'un groupe à l'autre et assigner les fenêtres à des groupes facilement. Si vous cherchez les noms des touches, tapez “xev” dans un terminal puis appuyez sur la touche, vous verrez alors son petit nom.

bind-key M-ampersand        group-only-1
bind-key M-eacute           group-only-2
bind-key M-quotedbl         group-only-3
bind-key M-apostrophe       group-only-4
bind-key M-parenleft        group-only-5
bind-key M-minus            group-only-6
bind-key M-egrave           group-only-7
bind-key M-underscore       group-only-8
bind-key M-ccedilla         group-only-9
bind-key M-agrave           group-toggle-all

# Déplacer les fenêtres dans un groupe
bind-key MS-ampersand        window-movetogroup-1
bind-key MS-eacute           window-movetogroup-2
bind-key MS-quotedbl         window-movetogroup-3
bind-key MS-apostrophe       window-movetogroup-4
bind-key MS-parenleft        window-movetogroup-5
bind-key MS-minus            window-movetogroup-6
bind-key MS-egrave           window-movetogroup-7
bind-key MS-underscore       window-movetogroup-8
bind-key MS-ccedilla         window-movetogroup-9

Et tout autour?

Le fond d'écran

Le fond d'écran est chargé avec GraphicsMagick au démarrage. En fait, ça tourne entre plusieurs fonds d'écran. Voici un bout de script pour mettre une image en fond, sans avoir autre chose à installer.

gm display -background black -backdrop -window root "${1}"

Pour rester simple, vous pouvez mettre une couleur pleine avec xsetroot (pas besoin d'installer quoi que ce soit) :

xsetroot -solid steelblue

Le terminal

J'ai décidé d'utiliser les outils livrés par défaut avec OpenBSD. Donc xterm au lieu de st. Ici, vous trouverez le fichier de configuration pour les couleurs, faire du copier/coller dans le terminal…
Ce fichier doit être chargé au démarrage avec la commande

xrdb -merge ~/.Xresources

Le démarrage de session

Pour prendre en compte tous ces petits ajouts à chaque démarrage, modifiez le script ~/.xsession ainsi :

#!/bin/sh
.  ~/.profile
# Fond d'écran
xsetroot -solid steelblue &
# Chargement des options pour xterm
xrdb -merge ~/.Xresources &
# Verouillage automatique avec xlock
xidle -timeout 600 -program "xlock" &

cwm

Les “&” à la fin sont importants. Ajoutez dans ce fichier tous les outils que vous souhaitez lancer au démarrage de session.

Trouver une fenêtre parmi des centaines

Utilisez le raccourci “M-/”, puis “C-a” pour toutes les lister. Entrez le nom d'une fenêtre pour la sélectionner.

Obtenir une barre de status

Tout d'abord, prévoyez une marge sur le bord de l'écran dans la configuration de cwm :

gap 18 1 1 1     # margin all around to click on desktop

Bien sûr, vous pouvez installer conky ou lemonbar pour avoir votre barre d'information. Le cas échéant, vous penserez à précisez dans la configuration d'ignorer ces applications avec la mention ignore "conky" par exemple. Je vous propose à la place de n'utiliser que des outils présents de base dans OpenBSD, à savoir xterm et un peu d'astuce.

Nous allons lancer un script qui affichera en boucle les informations qui nous intéressent. Ce script sera affiché dans une fenêtre xterm à qui on donne les bonnes options pour que cwm ne la prenne pas en compte et l'affiche sur tous les groupes.

Dans le fichier ~/.cwmrc :

ignore "termbar"
autogroup    0    "termbar,termbar"

Ensuite, il faut créer un script termbar :

Enfin, dans votre fichier ~/.xsession, vous pourrez démarrer votre barre avec une commande semblable :

xterm -geometry 320x1+0+0 -fa "DejaVu Sans Mono:size=9" -bg "black" \
        -fg grey -fs 11 -name termbar -class termbar \
        -e ~/path/to/termbar &

Mon script termbar est ici avec un peu de couleur. Voici à quoi il ressemble :

cwm_termbar

Aller plus loin

Comme d'habitude sous OpenBSD, le manuel est très complet et liste même tous les raccourcis par défaut (menu ssh, donner des petits “label” aux fenêtres pour les retrouver facilement ensuite…“)

man cwm