Rendez-vous sur Arrakis, Le site perso d'un hacker libriste curieux crêpophile étourdi
Le 11/09/2019 à 14:53 dans /Journal/2015/

Pourquoi on arrête de penser quand on entend laïcité

Ce soir, réunion sur la laïcité et l'école.
Un philosophe de profession propose à l'assemblée une définition.
Très vite, il n'est plus question d'ouverture aux autres, mais d'uniformisation.

Il n'y a qu'à moi à qui ça rappelle les uniformes à l'école? À qui ça évoque The wall de Pink Floyd?

Puis ça dérive. Ne pas manger comme tout le monde à la cantine devient une impolitesse, un manque d'humanité pendant ce moment fort. Le sous-entendu est flagrant au sujet du porc. Quid des végétariens? Quid des fanatiques du “sans-gluten”?

Ensuite, on parle de voile. Un mère déclare qu'elle refuserait de confier son enfant à une femme voilée qui accompagnerait la classe à la piscine.

Pourquoi personne ne dit rien?

Peu de mélange culturel dans la salle.

Pourquoi certains applaudissent?

Soyons tous pareil, ça fait moins peur.

Je ne comprend pas tellement de choses.

En quoi ça dérange que mon voisin de table mange autre chose que moi? Il ne m'insulte pourtant pas.
En quoi ça me dérange de rencontrer quelqu'un d'habillé différemment? C'est intéressant, d'autres goûts, d'autres couleurs. On découvre, on apprend. Ça ne m'insulte pas, ne me met pas en danger.
Et en fait, en quoi une tenue traditionnelle est si différente d'un sweat avec “Nike” écrit en gros dessus?
Pourquoi une croix au bout d'une chaîne est plus ostentatoire qu'un logo de pomme croquée derrière un téléphone?
Qu'est-ce qui rend une kippa plus perturbante qu'un autocollant sur la vitre arrière de la voiture avec un slogan?

Doit-on apprendre à nos enfants à l'école à ignorer ce qui est différent, à faire comme si les autres religions que la notre n'existaient pas? Nos enfants doivent-ils penser que ce qui est différent est mal, puisque c'est interdit?

Pourquoi n'apprenons-nous pas à écouter et découvrir pour se faire sa propre opinion ensuite. Sommes-nous devenus incapables de penser et réfléchir?

La peur et l'ignorance conduisent à des extrêmes tellement éloignées de l'humanité. C'est pourtant la variété qui nous a permis de rester une espèce vivante.


Dégoût.

Inquiétude.

Colère.